Obtenir un devis sur mesure pour ce voyage

Un week end à Prague, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco

Europe - République-Tchèque
Pas noté
Tarif Indicatif

à partir de 400 € hors vols

Durée

2 à 4 jours

Type de Voyage

Séjour en Ville

A vous de choisir votre séjour

Vous souhaitez

Un hôtel pour votre prochain séjour 

  • Dites-nous la catégorie que vous privilégiez ou juste un budget pour profiter de nos promotions exceptionnelles
  • Nous vous proposerons les meilleurs hôtels de la ville et avec la localisation optimale au meilleur prix d’Internet

Un appartement pour votre prochain séjour 

  • Dites-nous le nombre de personnes et de chambres
  • Nous vous proposerons les meilleures locations de la ville et avec la localisation optimale au meilleur prix d’Internet

Des visites guidées, des coupes fils pour ne pas faire la queue, des excursions, si vous savez lesquelles, dites-le nous, sinon laissez nous vous en proposer

Un transfert en voiture privée  de l’aéroport à l’hôtel et retour

Une autre envie ?

Ne tardez plus, dites-nous vos envies, Avenue des Voyages a sélectionné pour vous les meilleures adresses  pour tous les budgets et vous fera parvenir un devis au meilleur prix et ses adresses secrètes

Pourquoi aller à Prague ?

Prague est une des plus belles villes du monde. La ville, inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, longe les rives de la Vltava.

Considérée comme le berceau du peuple et de la langue tchèque, elle connaît une période faste au cours du XIVe siècle sous le règne de Charles IV. Depuis, la cité reste un point d’intérêt culturel majeur et un pôle économique puissant en Europe malgré son histoire tourmentée et la rude période où les communistes assuraient la gouvernance du pays.

Nombreuses sont les merveilles architecturales qui lui valent le surnom de « ville aux cent clochers ».

Les quartiers de Prague 

  • Malá Strana, littéralement le « Petit Côté », est un miracle d’architecture qui a conservé tout son caractère, à la fois authentique et fabuleux. Contrairement à la Vieille Ville et à la Nouvelle Ville, Malá Strana a été épargné par les bouleversements radicaux qui ont marqué le XIXème et le XXème siècles. Ainsi, le quartier est resté le même au fil des siècles : un petit groupe de maisons médiévales et baroques serties dans un paysage pittoresque dont les jardins et les vergers font contrepoint au reste de la ville.
  • Josefov (ou quartier juif de Prague) est surtout connu pour être l’ancienne Cité juive de Prague, dont les monuments conservés (les synagogues, l’hôtel de ville et surtout le cimetière sont de fascinants témoins de l’histoire millénaire de la communauté juive de Bohême. Les immeubles qui les entourent n’ont cependant rien à voir avec cette histoire ; ils ont été construits, au contraire, pour former un contrepoint moderne au labyrinthe de ruelles, rues et places de l’ancien ghetto.
  • La vieille ville: Elle se trouve au centre du cœur historique de la capitale tchèque, et les rues des quartiers voisins convergent symboliquement vers elle. Ses rues principales suivent les antiques itinéraires des caravanes de marchands qui passaient par ici, siècle après siècle, traversant les flots de la Vltava pour continuer leur progression plus avant vers l’Europe de l’Ouest.
  • Hradčany, également appelé « Hradschin » en allemand, est un vieux quartier de Prague remarquable pour son architecture aussi harmonieuse que contrastée. Son destin a longtemps été lié à celui du Château de Prague, dont il constitue le cadre et les contreforts. Par leur tracé irrégulier, les rues du Hradčany évoquent les chemins qui menaient autrefois du Château aux autres forteresses des environs. Dès le début, ce sont surtout des gens dont l’existence est liée au fonctionnement du Château qui s’y installent.
  • Le quartier de Holešovice  entouré par  la Vltava. La structure régulière du quartier rappelle la grande période industrielle du quartier, au XIXème siècle. Et on retrouve le caractère dynamique et précipité de cette époque dans des constructions diverses : des sites industriels jouxtent des immeubles bourgeois et de modestes pavillons, qui évoquent quant à eux les origines agricoles de l’endroit.
  • La Nouvelle Ville de Prague est la plus grande ville gothique d’Europe fondée à l’époque de l’empereur Charles IV qui décida de lui donner de larges places et des rues rectilignes . Le bas de la Nouvelle Ville, qui s’étend autour de Place Venceslas , était à l’origine un centre pour les marchands, et c’est tout naturellement qu’il s’est greffé sur la riche vieille ville .
  • Vinohrady : Vinohrady se distingue  par son luxe bourgeois, qui se reflète d’ailleurs même dans la structure du quartier et dans l’architecture somptueuse des immeubles qui le composent. À l’époque de sa fondation et de son essor, Vinohrady était une ville autonome qui cherchait à concurrencer Prague par la grandeur de son architecture et son ambition. Les rues tirées au cordeau, la beauté des immeubles, les bâtiments publics grandioses, tout ceci concourt à faire de Vinohrady l’archétype de la ville riche de la fin du XIXème siècle.
  • Vyšehrad :  Antique siège des ducs de Bohême, Vyšehrad devient sous le règne de l’empereur Charles IV celui d’un chapitre de chanoines, et du même coup le pendant symbolique du pouvoir temporel. Mais ce rôle devait lui être fatal pendant les guerres hussites, car c’est ici qu’eut lieu l’une des batailles les plus destructrices. Partiellement démoli, le château de Vyšehrad tombe alors en ruines pendant des siècles, jusqu’à ce qu’on le transforme en une puissante forteresse à la période baroque.
  • Žižkov est l’un des quartiers les plus pittoresques de la capitale tchèque. Édifié durant la période mouvementée du grand essor industriel qui marque la seconde moitié du XIXème siècle, il a d’abord été pensé comme un quartier d’immeubles destinés à loger les ouvriers arrivant à Prague en quête de travail. Les rues de Žižkov sont étroites et les pâtés de maisons irréguliers.

Que voir , Que faire à Prague ?

Le pont Charles

  • Jusqu’en 1741, le pont Charles était le seul qui permettait d’enjamber la Vltava, la rivière qui traverse Prague. L’édifice relie le quartier de Malá Strana à la Vieille-Ville de Prague nommée, en tchèque, « Staré Město ».
  • Il fut nommé ainsi en l’honneur du roi Charles IV, à qui Prague doit sa beauté actuelle. Symbole de la ville, il est indispensable de partir le découvrir lorsqu’on cherche que faire à Prague. Pris d’assaut pendant l’été par des artistes de rue, camelots et musiciens, l’ambiance y est vraiment unique. Il serait dommage de ne pas flâner sur ce colossal monument baroque, considéré comme un des plus beaux ponts d’Europe !

Croisière sur la rivière Vltava

  • A partir de différents embarcadères,  empruntez une des croisières d’une heure ou plus pour remonter la Vltava. En amont ou en aval, vous pourrez admirez la ville sous un autre angle et profiter d’une vue imprenable sur les monuments emblématiques de la cité.

Le château de Prague

  • Le château de Prague, véritable ville dans la ville, comporte de nombreux édifices religieux, un palais et de massifs éléments architecturaux typiques de la ville
  • C’est dans cette forteresse que les rois de Bohême, les empereurs du Saint-Empire romain germanique, les présidents de la République tchécoslovaque, puis de la République tchèque eurent à assurer le pouvoir !

Les jardins Wallenstein

  • Le palais Wallenstein fut construit dans la première moitié du XVIIIe siècle pour le général des armées impériales, Albert de Wallenstein. Ce dernier était un des plus influents nobles de Bohême lors de la guerre de Trente Ans. Aujourd’hui, le palais Wallenstein (en tchèque : Valdštejnský palác), situé dans le quartier de Malá Strana et archétype de l’architecture baroque, abrite le siège du Sénat de République Tchèque !

L’horloge astronomique de Prague

  • La place de la Vieille-Ville est le coeur de la cité .Dominant celle-ci, l’église de Notre-Dame du Týn paraît s’élever vers les cieux en dressant ses deux tours colossales vers l’infini !
  • Sur l’esplanade, une tour de 70 mètres de haut offre une vue à couper le souffle sur Prague depuis une galerie panoramique. Elle a la particularité d’abriter une horloge astronomique — datant de plus de six siècles — qui comporte un système mécanique complexe faisant s’animer l’horloge dès que sonne l’heure. Ce fabuleux monument est, sans contexte, un emblème de la ville de Prague.

Le mur John Lennon

  • Le mur John Lennon clôture un jardin situé juste en face de l’ambassade de France. Il porte le nom du célèbre membre des Beatles — farouchement engagé pour la paix et la liberté des peuples — car il fut recouvert, après l’assassinat de ce dernier, de nombreux graffitis peints par la jeunesse tchèque muselée par le régime communiste pendant les années 1980. Le musicien était pour eux une icône représentant un idéal.

Le quartier juif de Prague

  • De son vrai nom « Josefov », le quartier juif est situé au coeur de la Vieille-Ville. Son histoire débute avec l’arrivée d’une forte communauté juive à Prague, au cours du VIIIe siècle. Subissant des pogroms et expulsions entrecoupés de périodes d’accalmie, cette population bénéficiait toutefois d’une relative autonomie juridictionnelle.
  • Une fois sur place, on ressent aisément l’histoire parfois tourmentée du lieu. Si vous souhaitez visiter ce quartier, nous vous proposons de découvrir les principaux points d’intérêt que sont le Musée juif de Prague, la synagogue gothique, le cimetière juif et le Musée des arts décoratifs.

Le Palais Lobkowicz

  • Le palais Lobkowicz est un bel exemple d’architecture baroque du XVIe siècle. Implanté au coeur du château de Prague, il accueille un musée permettant aux touristes de découvrir de superbes collections, amassées au fil des siècles par la famille Lobkowicz.
  • On y retrouve notamment des créations picturales de Canaletto ou Brueghel, mais aussi des partitions originales de Haydn ou Beethoven.

Les oeuvres de David Cerny

  • David Cerny représente l’art contemporain tchèque à lui tout seul ! Cet artiste controversé a disséminé ses œuvres dans toute la ville et on s’en rend vite compte quand on vient visiter Prague.
  • Outre les bébés grimpant la tour de télévision de Žižkov, nous vous recommandons d’aller voir le cheval du passage Lucerna, l’ingénieux système camouflé dans la tête de Franz Kafka placée à Národní třída et, pour les plus délurés, de vous prendre en photo la tête enfoncée dans le Brown-Nosers. Si vous cherchiez encore que faire à Prague, partir à la recherche de ces oeuvres insolites devrait vous ravir !

La maison dansante de Frank Gehry

  • La Maison dansante, ou « dancing house » en anglais et « dum Tančící » en tchèque, est une œuvre conjointe de l’architecte tchèque Vlado Milunić et du célèbre architecte américano-canadien Frank Gehry. Fred Astair (symbolisé par la tour de pierre) et sa partenaire Ginger Rogers (la tour de verre). Ils sont l’analogie du yang masculin et du yin féminin qui trouvent ensemble un certain équilibre.

Vous pourriez aussi apprécier

Recevez nos meilleures offres

Séjours, Circuits, Hôtels, Villes